Comment déguster le Neufchâtel ?

Le Neufchâtel convient à tous les palais, avec ses 6 formes :

  • le carré, la briquette et la bonde de 100g
  • le coeur et la double-bonde de 200g
  • le grand coeur de 600g,

et ses différents degrés d'affinage possible :

  • jeune, à 12 jours
  • mi-affiné, à 3 semaines
  • affiné, de 1 à 3 mois.

On peut l'apprécier bien-sûr sur un plateau de fromage, en fin de repas, en casse-croûte, mais aussi dans de nombreuses recettes : salades composées, canapés, tartes, plats principaux, sauces, desserts, etc.

Comment l'accompagner ... ?

En Normandie, les amateurs de cidre, en fonction de leur goût sucré/salé, peuvent en mettre avec du fromage Neufchâtel dont la spécificité est légèrement salée. Le cidre brut pour d'autres amateurs.

Le vin : le Neufchâtel est apprécié à différents degrés d'affinage.

  • jeune, vin jeune ou peu typé
  • mi-affiné, vin plus typé
  • affiné, vin typé et corsé

Pour les amateurs de vin et de la cuisine sucrée/salée, des vins moelleux seront également appréciés.

Pour varier les plaisirs plus facilement, un livre de recettes a été édité par le Groupement Féminin de Développement Agricole en collaboration avec le Syndicat du Fromage Neufchâtel.

La Confrérie organise depuis sa création un concours de recettes culinaires à base de Neuchâtel.

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez tous les mois de nouvelles recettes et les dernières actualités des Fromages AOP de Normandie

Besoins d’informations ?

Vous avez des questions sur un fromage. Vous souhaitez des renseignements sur unr producteur ?

Contactez-nous
Association des AOP - Livarot, Pont-l'Évêque, Camembert de Normandie Syndicat de Fromages - Neufchâtel AOC
Région Normandie Union Européenne Irqua Normandie Appelation d'origine protégée