Le nouveau décret de 2007 a officialisé la volonté de "renormandiser" la fabrication du Livarot et apporte de nombreuses précisions quant à l'alimentation des animaux.

En effet, à partir du 1er mai 2017, les exploitations devront compter exclusivement des vaches laitières de race pure normande.

Les vaches laitières pâturent au moins 6 mois dans l'année.
Un minimum de surface de prairie par vache traite est exigé, de même qu'une proportion entre la prairie et la surface cultivé de maïs.
En dehors des périodes de pâturage, du foin est chaque jour mis à disposition des vaches laitières.

La ration de base du troupeau, exprimée en matière sèche, provient à hauteur de 80 % de l'exploitation.
L'apport en aliments complémentaires est limité, la liste des aliments autorisés étant par ailleurs définie.

Pour plus de précision, se reporter au décret.

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez tous les mois de nouvelles recettes et les dernières actualités des Fromages AOP de Normandie

Besoins d’informations ?

Vous avez des questions sur un fromage. Vous souhaitez des renseignements sur unr producteur ?

Contactez-nous
Association des AOP - Livarot, Pont-l'Évêque, Camembert de Normandie Syndicat de Fromages - Neufchâtel AOC
Région Normandie Union Européenne Irqua Normandie Appelation d'origine protégée