Au fil des saisons : la traite

29.01.2013 -

Pour fabriquer un bon fromage, il faut d'abord... du bon lait ! Je vais donc vous emmener chez les éleveurs AOP, découvrir la traite des vaches ! Car qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, la journée d'un producteur de lait commence par là.

La vie d'un éleveur laitier est rythmée par la traite, tous les jours de l'année, matin et soir, pendant 1h à 2h30. Ce moment de proximité permet à l'eleveur de traire le lait, mais également de surveiller ses vaches : Brunelle boîte un peu et a besoin d'une pédicure, Fleur était nerveuse mais elle va mieux,... Plus tôt l'éleveur détecte un souci, moins celui-ci aura de conséquences. L'éleveur connaît bien les performances et le caractère de chacune de ses vaches, qui a souvent un nom, en plus de son numéro d'identification, qu'elle porte sur ses boucles d'oreille.

Le système de traite le plus courant est la salle de traite en épi, où les vaches avancent sur deux quais surélevés et sont disposées comme les grains de blé sur... un épi ! L'éleveur fait avancer les vaches puis descend dans une fosse au milieu, où il est plus à l'aise pour accéder aux pis. Il vient placer les 4 godets de la "griffe", un sur chaque trayon, et la machine à traire aspire le lait, comme le ferait un veau. A travers les tuyaux, le lait circule jusqu'au tank réfrigéré, où il attend la venue du camion de collecte. Ce principe reste le même, que les vaches soient en épi, traites par l'arrière ou sur une salle de traite rotative... comme au manège !

La traite, c'est aussi beaucoup d'hygiène : laver les vaches si elles sont sales, nettoyer les 4 trayons de chaque vache avant de brancher la griffe, traire le premier jet à la main, appliquer un produit protecteur après la dépose de la griffe, et une fois les vaches sorties, laver à grande eau toute la salle de traite, pendant que des détergents circulent dans les tuyaux de la machine à traire. Être éleveur en AOP, c'est apporter un soin tout particulier à ces aspects, ce qui prend du temps. Et même 15 minutes en plus par traite, à la fin de l'année, représentent plus de 180 heures de travail !

 

La traite en vidéo ici.

Crédits photo du tank : fruitiere-comte.com

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez tous les mois de nouvelles recettes et les dernières actualités des Fromages AOP de Normandie

Besoins d’informations ?

Vous avez des questions sur un fromage. Vous souhaitez des renseignements sur unr producteur ?

Contactez-nous
Association des AOP - Livarot, Pont-l'Évêque, Camembert de Normandie Syndicat de Fromages - Neufchâtel AOC
Région Normandie Union Européenne Irqua Normandie Appelation d'origine protégée