Le Festival AOP 2011 de Normandie à Cambremer a tenu toutes ses promesses !

03.05.2011 -

 Les 30 avril et 01 mai 2011 se tenaient les 17èmes Rencontres de Cambremer à Cambremer, au Cœur du Pays d’Auge, dans le Calvados. Ce rendez-vous annuel des produits d’Appellation d’Origine Protégée et Contrôlée en Normandie a cette année encore été très riche en informations, émotions et sensations gustatives

En effet, le programme était copieux…
 
Avec pour ouvrir ce festival des AOP une table ronde sur le thème de l’usurpation : « Réservation des dénominations géographiques : les enjeux sur le marché national, européen et international », animé par Dominique Chaillouet, journaliste spécialiste des produits alimentaires sous signes officiels d'origine et de qualité.

Les Appellations d’Origine bénéficient en effet de la réservation de leur dénomination géographique afin de protéger leur notoriété. Cette reconnaissance, contrepartie d’une typicité liée au terroir, est le fondement en France depuis 70 ans de la protection de ces productions.
Cette protection a été reprise par la réglementation communautaire tant pour les AOP/AOP que pour les IGP.

Plusieurs facettes ont été abordées, et notamment ces 2 questions :

  • Si l’AOC/AOP reconnaît une notoriété existante, comment accompagner une notoriété naissante pour des productions liées à leur terroir ? Avec les exemples du "Cidre du Cotentin" en demande d'AOC et les toutes nouvelles IGP Cambodgiennes "Sucre de Palme de Kampong Speu" et "Poivre de Kampot".

 

  • Comment faire face aux risques d’usurpation, de contrefaçon, préserver et protéger cette notoriété ? Avec les exemples des AOP "Piment d'Espelette" et "Calvados", tous deux victimes d’usurpation, de l’IGP "Foie gras du Sud-Ouest" et de l’AOP "Camembert de Normandie".


En effet, co-existent aujourd’hui 2 Camemberts bien différents portant tout deux la mention "Normandie" : le "Camembert de Normandie", AOP respectant un cahier des charges très précis et le "Camembert Fabriqué en Normandie" n’ayant aucune contrainte de production, sinon celle d’une fabrication sur le territoire normand.
Ce double emploi, pourtant illégal vis-à-vis du droit communautaire mais toléré depuis 1992, porte à confusion et participe à la non reconnaissance de l’AOP Camembert de Normandie, avec à terme, un risque réel pour la filière.
 
Patrick Mercier, président de l’ODG Camembert de Normandie
, a ainsi annoncé la récente décision de l’ODG d’engager les démarches auprès des différentes institutions compétentes pour faire appliquer la loi, c’est-à-dire faire interdire l’usage du mot Normandie pour un produit similaire.
Cette décision s’appuie notamment sur une étude commanditée par les six AOP laitières normandes l’année dernière. Elle montre très clairement que le logo AOP est inconnu du grand public et ne constitue pas un critère majeur de sélection lors de l’achat. Elle montre également l’importance du mot Normandie… donc la confusion entretenue par son apposition sur les différentes étiquettes de camembert via l’indication "fabriqué en Normandie".
 
Aussi, suite à cette étude, les six AOP laitières normandes lancent cette année une campagne de communication commune, afin que ce patrimoine, inscrit pleinement dans les problématiques actuelles - la démarche du développement durable est le fondement même de l’AOP - soit célébré comme il se doit : en régalant les papilles !

 

2 visuels de la campagne de communication des 6 AOP laitières normandes


Une deuxième table ronde s’est tenue le samedi après-midi, animée par Jean-Pierre Coffe, qui posait la question suivante à 3 présidents de région : « Sur le terrain, dans la pratique et très concrètement, quelles actions mènent les Régions pour défendre leurs AOC/AOP ? »
 
Durant ces 2 journées avaient lieu également des conférences en comité plus restreint, où des producteurs venaient présenter leur produit, et des ateliers du goût, où les visiteurs étaient invités à déambuler sur les chemins de la découverte sensorielle. Notons tout particulièrement les ateliers sur les fromages Normands : « Entre l’herbe et les fromages AOP de Normandie, il était une vache…la normande ! » et « Avec quelles boissons accompagner un Neufchâtel ? ».
 
Les adultes n’étaient pas les seuls à être comblés durant cette belle fête des AOP : les enfants ont pu apprendre à fabriquer le véritable Camembert de Normandie. Equipés de blouses et de charlottes, ils ont pu mettre la main au caillé et découvrir toute la magie de la transformation du lait en fromage. Ils ont magnifiquement réussi leur formation d’apprentis fromagers en moulant eux-mêmes leur caillé à la louche ! Avec, pour clore cet exercice, une part de Camembert de Normandie affiné bien mérité !

Début de la fabrication Le tranchage du caillé
Le moulage à la louche Et le démoulage


Entre ces intéressantes initiations à l’AOP, les visiteurs ont pu découvrir les nombreux produits sur les stands du Festival, avec notamment ceux de la Région Rhône-Alpes, invitée d’honneur : le Reblochon, le Beaufort, l’Abondance, la volaille de Bresse, la noix de Grenoble … pour ne citer qu’eux.

Enfin, les visiteurs ont pu repartir avec une photo souvenir, les représentant sur une botte de foin et devant une vache normande, avec les visuels vintages de la campagne de communication  des 6 AOP Laitières de Normandie en toile de fond.
 
Les Rencontres de Cambremer restent incontestablement un rendez-vous incontournable pour les produits sous signes officiels de l’origine et de la qualité.

 
Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous en 2012 pour partager d’autres émotions.
 

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez tous les mois de nouvelles recettes et les dernières actualités des Fromages AOP de Normandie

Besoins d’informations ?

Vous avez des questions sur un fromage. Vous souhaitez des renseignements sur unr producteur ?

Contactez-nous
Association des AOP - Livarot, Pont-l'Évêque, Camembert de Normandie Syndicat de Fromages - Neufchâtel AOC
Région Normandie Union Européenne Irqua Normandie Appelation d'origine protégée