La fabrication du Pont-L'Evêque AOP

Le Pont-l'Évêque est un fromage au lait de vache. Son mode de production le classe dans la famille des fromages à pâte molle, à croûte lavée. Il faut 3,5 litres de lait pour faire un Pont-l'Évêque de 350 grammes. Qu'il soit laitier ou fermier, le fromager veille scrupuleusement aux différentes étapes de la fabrication.

La veille de la fabrication

Le lait des vaches traites matin et soir par les éleveurs est collecté en camion citerne par les laiteries selon de strictes conditions d'hygiène et en respectant la chaîne du froid. Les producteurs fermiers de Pont-l'Évêque utilisent le lait produit sur place par leur troupeau. La maturation du lait a lieu pendant plusieurs heures à environ 10°C. Le lait est une matière première riche et vivante. Le fromager qui le sait bien adapte, en permanence, les conditions de fabrication à ce lait.

Le jour de la fabrication

Le lait entier ou partiellement écrémé est réchauffé à environ 35°C. Mis en bassines, le lait est alors emprésuré. Il coagule en formant le caillé. Ce caillé est ensuite découpé à l'aide d'un tranche caillé, en grains de 1 à 2 centimètres de côté, et brassé. On élimine ainsi le lactosérum ou petit lait. Le caillé est alors moulé en moules carrés.

Découpage du caillé à la main

Egouttage

Les fromages, placés en salles chauffées entre 20 et 25°C s'égouttent grâce à plusieurs retournements pendant une ou deux journées.

Les jours suivant la fabrication

Le lendemain ou le surlendemain, les Pont-l'Évêque sont démoulés et placés sur des claies dans des salles non chauffées, les hâloirs. On continue de retourner les fromages. Entre le 2ème et le 5ème jour, on sale les fromages au sel sec ou en saumure.

 Début affinage

Après une semaine

Entre le 5ème et le 10ème jour, on effectue parfois un lavage et / ou un brossage à l'eau claire légèrement salée, parfois additionnée de rocou. Ces soins orientent le caillé vers l'aspect et le goût final du Pont-l'Évêque car les flores spécifiques se développent. C'est dans le secret des hâloirs que les maîtres fromagers surveillent l'évolution de leur fromage pour que le Pont-l'Évêque vous révèle sa douceur et ses parfums.


 

Triés, parfois brossés, et emballés en boîtes de bois, les Pont-l'Évêque poursuivent leur affinage pendant 2 à 6 semaines. De blanchâtre, le croûte vire au rouge, la pâte s'attendrit et les arômes se développent.

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez tous les mois de nouvelles recettes et les dernières actualités des Fromages AOP de Normandie

Besoins d’informations ?

Vous avez des questions sur un fromage. Vous souhaitez des renseignements sur unr producteur ?

Contactez-nous