Histoire du Camembert

La découverte de Marie Harel

On attribue à Marie Christine HAREL, née à Crouttes en 1761 la maternité du Camembert.

Perfectionnant ses fromages grâce au conseil d'un prêtre réractaire originaire de la Brie, elle mit au point le camembert.

Et c'est sa fille, prénommée elle aussi Marie et née en 1787 et sa descendance (Paynel) qui en développeront la fabrication.

Généalogie de Marie Harel

 

Ere des agriculteurs fromagers, 1790-1900

Né au manoir de Beaumoncel, le camembert sera exclusivement fabriqué par des producteurs de lait devenu fromagers.
Pendant près d'un siècle, ce seront les descendants de Marie HAREL qui feront du camembert un fromage de plus en plus recherché.

1791 - Invention du Camembert par Marie Harel


La révolution conduisit les pas d'un prêtre réfractaire de la Brie jusqu'au manoir de Beaumoncel à Camembert, chez une fermière nommée Marie Harel. Cette dernière écouta les conseils de ce prêtre et créa le camembert, fromage avec une croûte affiné plusieurs jours. Ses enfants et petits-enfants (Les PAYNEL, SEREY...) développèrent la fabrication du Camembert.

 

1850 - Inauguration de la ligne Paris-Lisieux-Caen

La production de fromages en Basse Normandie va considérablement augmenter. Alors qu'il fallait 3 jours pour rejoindre Paris en diligence, avec le train 6 heures suffisent pour retrouver des camemberts sur les étals aux Halles, " le ventre de Paris ".

 

1890 - Invention de la boîte en bois par Jules Charrel

 

Elle va permettre au camembert d'être acheminé sans dommage sur de longues distances. Jusqu'à cette date, le camembert voyageait sur un lit de paille, ce qui ne lui permettait de parcourir que de courts trajets.

 

 

 

Ere des fromagers agriculteurs 1900-1950

Jusque dans le dernier quart du XIXème siècle, les techniques fromagères sont restées empiriques. C'est à partir de 1870 que l'industrialisation pénètre le secteur fromager. Cette période verra la naissance et l'essor des grandes maisons fromagères normandes.

1909 Création du Syndicat des fabricants du Véritable Camembert de Normandie (SVCN)

Dés la fin du XIX ème siècle, le camembert connut très vite un formidable succès. Il s'est imposé sur tous les marchés français, aux Amériques, en Afrique, en Asie et jusqu'en Océanie. Il était connu sur les cinq continents! Mais, il se fabriquait un peu de tout sous le vocable camembert, aussi bien en France qu'à l'étranger.

Face à cette concurrence, les normands créèrent un syndicat professionnel dont l'objet était :
- la revendication de l'appellation camembert
- l'étude et la défense des intérêts collectifs professionnels

L'assemblée générale constitutive se tint le 20 mars 1909 et élit Monsieur VIGNOBOULE comme président. Le 31 juillet 1909, ce dernier déclara : " Est camembert un fromage à pâte molle égouttée, ni pressée, ni malaxée, légèrement salée, à moisissures superficielles, de format rond, du poids maximum de 350 g, d'un diamètre de 10 à 11 cm, dont la matière sèche renferme un minimum de 38 % de matière grasse, provenant du lait pur de vache et fabriqué en Basse Normandie ".


Un modèle d'estampille syndical est alors créé et apposé sur toutes les fabrications des adhérents dont le produit répondait à la définition légale du camembert.
Afin de protéger le droit à l'usage du nom " camembert ", le SVCN intenta de nombreux procès contre des fabricants extérieurs à la Basse Normandie.

 

1926 - Verdict de la Cour d'Appel d'Orléans

La Cour d'Appel d'Orléans, dans son jugement rendu le 20 janvier 1926, déclare que le nom de " camembert " est devenu un terme générique tombé dans le domaine public. Toute utilisation de ce nom était alors possible quel que soit le lieu de fabrication du produit (France et étranger), seule la mention du lieu de fabrication fut rendue obligatoire.

1946 - Création d'un service "contrôle qualité"

Chaque fabrication des adhérents du SVCN est contrôlée tous les mois. Le droit à l'usage de l'estampille syndical est subordonné aux résultats qualité du fabricant.

 

Ere des fromagers, 1950 à nos jours

Deux innovations technologiques vont bouleverser la fabrication du camembert : la pasteurisation et la stabilisation.

Pour sauvegarder le plus traditionnel des camemberts, différentes démarches qualités seront mises en place au cours des 50 dernières années.

1968 - Obtention du LABEL ROUGE

Toujours pour assurer la meilleure qualité aux consommateurs, le SVCN demanda et obtint le Label Rouge pour le Camembert de Normandie, signe d'une qualité supérieure.

 

1983 - Obtention de l'Appellation d'Origine Contrôlée -AOC- et création du syndicat Normand des Fabicants de Camembert -SNFC-

Allant toujours plus loin dans la qualité et les liens aux terroirs et aux traditions, le Camembert de Normandie obtint la reconnaissance de l'AOC pour le camembert au lait cru, moulé à la louche, fabriqué en Basse Normandie avec du lait produit en Basse Normandie. Une définition précise du camembert AOC est alors inscrite dans le décrêt du Camembert de Normandie. Les règles d'obtention de l'AOC pour un fabricant y sont détaillées, ainsi que celles régissant la suspension au droit d'usage de l'appellation.

 1997 - Création d'un syndicat interprofessionnel de défense de l'Appellation d'Origine Camembert de Normandie

Ce syndicat, composé des fabricants de camembert et des producteurs de lait, aura pour charge de veiller à la gestion, la promotion et la défense du Camembert de Normandie.

2007 -  Création de l’Association de Défense et de Gestion de l’AOC Camembert de Normandie dans le cadre de la réforme des AOC. Cette association remplace le précédent Syndicat Interprofessionnel.

 


Fromages AOP de Basse Normandie AOP Camembert de Normandie AOP Livarot AOP Pont-l'Evêque
Accueil Actualités Actualités Actualités
Actualités Evènements Evènements Evènements
Evènements Recettes Recettes Recettes
Recettes En savoir plus sur le camembert En savoir plus sur le livarot En savoir plus sur le pont-l'évêque
Annuaire du camembert Annuaire du livarot Annuaire du pont-l'évêque