Les Métiers de la filière : Crémier Fromager

06.02.2015 - Divers

Le crémier-fromager guide et éclaire les choix de ses clients pour trouver des fromages du quotidien ou des perles rares, organiser un apéritif festif ou un plateau de fête, pour quelques convives comme pour 200 personnes. Il est un véritable relai entre celui qui a fabriqué le fromage et celui qui va le déguster, grâce à la relation de confiance qu'il tisse avec chacun. On compte aujourd’hui près de 3 200 crémeries-fromageries en France.

"Je suis devenue fromagère par passion pour le fromage: le produit, ses terroirs et les savoir faire des producteurs et affineurs. J'aime affiner les goûts de chacun et transmettre notre culture fromagère française aux consommateurs. Et aussi mettre en avant tout une filière par des sélections de fromages selon les saisons, les événements et les mettre en scène avec créativité."

Annabelle Leplé, la Fromagerie d'Annabelle, à Pont-l'Evêque

 

 

Le métier de crémier-fromager requiert des savoir-faire et des gestes spécifiques, pour l'affinage des fromages, leur découpe, ou encore la préparation de produits laitiers frais. Afin de faire connaître le patrimoine fromager français, le crémier-fromager sait transmettre les astuces de dégustation et de présentation, les bons accords entre fromages et boissons, les anecdotes sur un fromage en particulier... Mais il faut également savoir s'adapter aux évolutions de la société pour proposer les bons services (modes de consommation, d'achat, marketing...).

Ses connaissances des fromages et de leurs fabricants lui permettent de sélectionner les produits qu'il va présenter à ses clients. Le crémier-fromager gère ses stocks de produits dont la durée de vie est généralement courte, passe ses commandes auprès des producteurs ou de grossistes, réceptionne et soigne les produits en vue de leur mise en rayon. Une partie de son temps est également consacrée à la présentation des rayons et vitrines pour mettre les produits en valeur, puis au rangement et au nettoyage.

Le crémier-fromager peut exercer en magasin, sur les marchés ou encore en vente ambulante. Les journées sont généralement longues : aux horaires d'ouverture au public, y compris le week-end, s'ajoutent les soins aux fromages, la bonne tenue des espaces de vente, la gestion et la comptabilité. Des commandes particulières ou des périodes chargées, comme les fêtes de fin d'année, peuvent amener à prolonger encore les journées de travail.

Le goût des contacts et du service est essentiel, comme des qualités de gestionnaire si l'on souhaite s'installer à son compte. Il existe un certificat de qualification professionnelle de vendeur(se) conseil en crémerie-fromagerie. La Fédération Nationale des Détaillant en Produits Laitiers (accéder au site des Fromagers de France) contribue à la formation et à l’accueil des personnes désirant se lancer dans ce passionnant métier, qui a (enfin !) obtenu le statut d'artisan.

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez tous les mois de nouvelles recettes et les dernières actualités des Fromages AOP de Normandie

Besoins d’informations ?

Vous avez des questions sur un fromage. Vous souhaitez des renseignements sur unr producteur ?

Contactez-nous