Assemblée des producteurs de lait AOP 2014

20.06.2014 - Divers

L'Union des 650 producteurs de lait pour les AOP Camembert de Normandie, Pont-l'Evêque et Livarot a tenu son assemblée générale au Lycée Agricole de Giel Don Bosco (Giel-Courteilles, 61), le 10 juin dernier. Arnaud Gaillot, producteur de lait en AOP Comté et secrétaire des Jeunes Agriculteurs du Doubs, est venu apporter son témoignage. La force d’une appellation est de ne pas laisser le produit se banaliser, et de posséder un cahier des charges qui s’avère être un cahier des ressources ! C'est une histoire d’Hommes qui se mobilisent et avancent ensemble vers un objectif commun.

Selon Arnaud Gaillot, l’AOP est une véritable sécurité à long terme pour les éleveurs qui font ce choix. A l’heure actuelle, en filière Comté, on compte une installation en élevage laitier pour un départ, avec 40% de personnes installées hors cadre familial ! Malgré un contexte favorable avec plus de 50 000 tonnes de Comté commercialisées en 2013, volume en hausse, les producteurs se doivent de rester vigilants : « quand ça va mal, on doute et on se pose des questions… Nous ça se passe plutôt bien, les gens relâchent un peu l’attention mais nous avons d’autres doutes et questions. » Les producteurs doivent pouvoir faire preuve de réactivité en cas de concurrence déloyale et se saisir de la communication autour de leurs produits auprès des consommateurs.

Bernard Jain, responsable de l'exploitation agricole du lycée, a proposé une visite détaillée aux participants. La ferme s'étend sur 115 hectares de cultures et prairies et comprend un atelier bovin de 58 vaches laitières avec engraissement des bœufs et un atelier porcin naisseur-engraisseur de 70 truies. 3 personnes y travaillent, ainsi que les élèves, notamment pour la traite. Le troupeau de vaches a été « normandisé » à partir de 2008 et compte aujourd'hui 100% de race normande, ce qui permet de valoriser la viande comme le lait, destiné aux fromageries de Jort et du Moulin de Carel, où il est transformé en Camembert de Normandie AOP.

L'exploitation agricole de Giel Don Bosco va également participer au projet de recherche de l'Union, sélectionné dans le cadre d'un appel à projet national CASDAR, et tester des espèces végétales plus résistantes à la sécheresse dans ses prairies. En effet, la pousse de l'herbe se ralentit les mois les plus chauds de l'année, or les fromageries ont besoin de lait à cette période pour satisfaire les consommateurs. L'objectif est donc de trouver des solutions techniques pour cultiver, conserver et faire pâturer des fourrages de bonne valeur alimentaire pour les vaches. Par la suite, les résultats obtenus par le groupe pilote des essais seront diffusés aux autres éleveurs pour renforcer l'efficacité environnementale et économique et donc la pérennité de toute la filière AOP.

En 2015, les quotas laitiers se termineront. Il n'y aura donc plus de régulation publique des volumes de lait produits par les éleveurs. Chacun devra négocier un contrat avec la laiterie qui le collecte, précisant un volume et un prix. Le producteurs de lait ont la possibilité de discuter collectivement avec leurs laiteries en se rassemblant au sein d'Organisations de Producteurs (OP), ce qui a été le grand chantier des éleveurs en 2013 et 2014.

En effet, dans une filière d'appellation d'origine, il est important de ne pas céder à la tentation de produire plus, mais de continuer à gérer les volumes de lait en fonction des besoins des fromageries, et donc de la consommation de Camembert de Normandie, Livarot et Pont-l'Evêque AOP. La production de lait AOP demande un grand professionalisme car les exigences des fromageries sont élevées sur sa qualité, afin d'en tirer le meilleur. Des primes spécifiques permettent déjà de répartir la valeur ajoutée des fromages AOP jusqu'au producteur de lait, récompensant ainsi ses efforts. L'Union des des producteurs de lait AOP souhaite donc devenir l'interlocuteur des fromageries sur ces deux questions : volume et prix du lait AOP. Elle demandera donc sa reconnaissance en Association d'OP... ou AOP !

Un grand merci à Giel Don Bosco pour l'accueil réservé aux participants, aux producteurs et à tous les partenaires présents : fromageries, DRAAF, INAO, Certipaq - organisme certificateur, Organisme de Sélection de la race Normande, CER-France...

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez tous les mois de nouvelles recettes et les dernières actualités des Fromages AOP de Normandie

Besoins d’informations ?

Vous avez des questions sur un fromage. Vous souhaitez des renseignements sur unr producteur ?

Contactez-nous